Le Moulin d’Alune sous la neige

Première neige tôt ce matin. Le blond, le vert se cachent sous les grands arbres.

Vers midi, il ne reste de la couleur que les aiguilles des pins et des Douglas.

Puis vers le soir la lumière se fige comme la neige. Les rêves appartiennent alors à la Reine des Neiges.
La neige perfection était pourtant à un doigt de renoncer à être neige…

Poème de Claude

Le Moulin d'Alune sous la neige

Tagués avec : ,